À propos des aimants NdFeB

 

  • Les aimants NdFeB, ou néo-aimants, sont les aimants permanents les plus puissants disponibles
  • Ils sont constitués d’un alliage Nd2Fe14B dont la structure cristalline favorise une coercivité (c’est-à-dire une résistance à la démagnétisation) plus élevée que les aimants traditionnels
  • Ils ont été développés dans les années 1980 indépendamment par US General Motors et Sumitomo Corporation (Japon) pour atténuer la dépendance au cobalt de la production d’aimants aux terres rares.
  • Le cobalt est parfois ajouté en petites quantités pour augmenter la température de Curie de l’aimant (Tc), ce qui signifie que son champ magnétique est augmenté à des températures plus élevées
  • Les éléments lourds de terres rares tels que le dysprosium ou le terbium sont remplacés par le néodyme pour améliorer la coercivité à des températures plus élevées

 

  • Les aimants NdFeB ont la densité d’énergie la plus élevée qui permet l’utilisation d’aimants plus petits – miniaturisation
  • Environ 50% des ventes actuelles d’aimants (en valeur $) sont des aimants NdFeB

 

  • De par leur solidité, ils sont indispensables dans de nombreuses applications de la vie quotidienne (électronique, santé, électroménagers à faible consommation d’énergie) et pour construire un avenir plus durable (VE, énergie propre)

 

  • L’augmentation prévue de la demande d’aimants NdFeB est tirée par la croissance du secteur des énergies propres et des véhicules électriques

 

  • Le marché mondial actuel du NdFeB est d’environ 200 000 kg
  • La demande mondiale devrait augmenter de 70% en 2030
  • Environ 90% de la production mondiale est dominée par la Chine
  • En 2030, environ 84% de la production chinoise serait utilisée pour la consommation intérieure, ce qui pourrait entraîner des pénuries d’approvisionnement